Dropshipping en Allemagne : ai-je besoin d’une déclaration d’activité en tant que dropshipper ?

Introduction

Le dropshipping est un modèle commercial en plein essor qui connaît une popularité croissante en Allemagne. La capacité de vendre un large portefeuille de produits sans avoir besoin d’un entrepôt physique est particulièrement attrayante. Mais avant de se lancer en tant que dropshipper en Allemagne, il y a quelques aspects importants à prendre en compte, notamment en ce qui concerne l’enregistrement du commerce et le choix de la bonne forme juridique.

Déclaration d’activité : un must pour les dropshippers

Que tu agisses en tant qu’entrepreneur individuel ou sous une autre forme juridique, il est en principe nécessaire en Allemagne de déclarer un commerce si tu souhaites exercer une activité de dropshipping. Cette déclaration est une obligation légale et permet d’officialiser l’activité économique auprès des autorités. Sans déclaration d’activité, ton activité peut être considérée comme du travail au noir ou une activité commerciale illégale, ce qui peut entraîner des sanctions.

Formes juridiques pour les activités de dropshipping en Allemagne

1. l’entreprise individuelle : Il s’agit de la forme la plus simple d’enregistrement d’une entreprise et elle ne nécessite pas d’investissement minimal en capital. En tant qu’entrepreneur individuel, tu es toutefois responsable de manière illimitée sur tes biens personnels.

2. société à responsabilité limitée (SARL) : une SARL requiert un capital social minimum de 25 000 euros. Elle présente l’avantage de limiter la responsabilité au patrimoine de la société.

3. la société d’entrepreneurs (haftungsbeschränkt) ou UG : il s’agit d’une variante de la GmbH qui peut être créée avec un capital de départ plus faible (à partir de 1 euro). Elle est toutefois tenue de mettre en réserve une partie de ses bénéfices jusqu’à ce qu’elle atteigne le capital social d’une SARL.

Dropshipping en tant que petit entrepreneur

Une exception à la règle selon laquelle une entreprise doit être déclarée s’applique aux « petites entreprises ». Tu peux bénéficier de ce statut si ton chiffre d’affaires annuel ne devrait pas dépasser 22.000 euros la première année et 50.000 euros la deuxième année. Même en tant que micro-entrepreneur, tu dois toutefois déclarer une activité commerciale, mais tu es exonéré de la TVA sous certaines conditions.

Conclusion

Si tu décides d’ouvrir un commerce de dropshipping en Allemagne, il est indispensable de te familiariser avec les exigences légales et les différentes formes de commerce. Quelle que soit la forme juridique choisie, l’activité de dropshipping doit être déclarée au bureau des métiers.

Pour toute question relative à l’enregistrement du commerce et à la forme juridique de ton entreprise, il est conseillé de consulter un conseiller fiscal ou un avocat. Avec une planification et une préparation adéquates, le dropshipping peut être une opportunité commerciale lucrative.